Page 67

61

été violée plusieurs fois, et il a accusé ainsi le sénat et la chambre des communes d'avoir souffert ce crime. Cependant les formes constitutionnelles ont été observées dans tous les cas où dès membres des hauts pouvoirs politiques, dépositaires de la puissance souveraine, ont été compromis. Qui pourrait soutenir qu'il ne peut pas y avoir des conspirateurs dans un pays o ù , pendant la révolution, les actes de la plus atroce barbarie s'étaient souvent multipliés sous les divers chefs; où l'on commence à peine à respirer; où naguère encore, en 1 8 2 0 , le farouche Christophe dominait dans le nord; où la soumission de la partie espagnole, préparée à la fin de 1821 , ne fut consommée qu'en 1822 ? c'est pourtant à des faits de cette date que M. Blanchet a fait allusion pour accuser. Haïti est habité par deux classes d'hommes que de malheureuses rivalités, soigneusement fomentées par les blancs, divisent quelquefois; ils ont été si long-temps gouvernés par des chefs differens et hostiles, que le défaut d'éducation chez une partie de la population née dans les jours de l'esclavage, susciteles malveillans à recourir à la violence, plutôt qu'aux voies constitutionnelles, pour obtenir le redressement des torts qui pourraient exister. La république naissante d'Haïti ressemble assez à ces anciennes républiques o ù , plus la liberté était générale, plus sévères étaient les

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement