Page 65

59 noirs commandés par Christophe, dans un moment où les généraux Pétion, Boyer et autres abandonnaient la capitale! Comment un homme qui invoque l'arbitrage des plus chauds amis d'Haïti, MM. Grégoire, Lafayette, Lainé-de-Villévêque, Laffitte, a-t-il pu dire que le gouvernement français s'était trop hâté de reconnaître son indépendance? Mais c'est dans la reprise de l'audience du 3 mai q u e , cessant de prendre le président Boyer comme seul objet de ses attaques, il s'est livré à la sortie la plus extraordinaire, et qu'il a outragé en masse tous les chefs haïtiens, et la nation haïtienne elle-même. Celle sortie était si étrangère à sa cause, et elle a tellement frappé les esprits , que le rédacteur du journal du Hâvre, malgré la partialité qu'il a mise en sa faveur, et qu'il a franchement avouée, dans une lettre imprimée; malgré les éloges démesurés qu'il a donnés à une plaidoirie que nous avions cru improvisée, n'a pu s'empêcher de le remarquer. Bien que nous nous fussions, comme ce r é dacteur, aperçu que M. Blanchet avait le cœur profondément ulcéré, bien que les annonces des journaux sur la publication de son voyage, dussent nous y préparer, et nous aient obligé d'assister en personne à ces plaidoiries qu'on annon-

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement