Page 13

7

de tous les peuples, avant même qu'on en usât de même à leur égard, ils avaient affaibli le préjugé qui les dépeignait comme une race inférieure, incapable de civilisation. Si d'abord, par leur constance à supporter l'injustice, ensuite par le courage qu'ils ont mis à la repousser, et enfin parles avances qu'ils ont faites auprès de leur ancienne métropole, ils ont conquis les deux plus grands biens de l'homme, la liberté et l'indépendance, ils sauront montrer qu'elles sont à leurs j e u x inséparables de la justice. Les hommes d'état qu'Haïti possède aujourd'hui ne travaillent pas seulement pour assurer à ceux qui leur ont confié la protection de leurs destinées la continuation du bonheur dont ils jouissent et celui de leurs enfans. Ils songent aussi à leurs frères répandus dans les diverses colonies, et à ceux que la continuation de la traite y amène encore de la côte d'Afrique. Ces hommes ne seront complètement émancipés, l'esclavage ne sera entièrement aboli, les préjugés qui animent encore les Américains du Nord et de la vieille E u r o p e , ne s'éteindront que quand la nation haïtienne aura consolidé son existence politique ; pour y parvenir , elle doit ménager l'opinion des hommes justes de tous les pays qui ont embrassé sa cause avec tant de joie. Elle n'ignore pas que naguère encore la r e -

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Mémoire pour S. Ex. le Président de la République d'Haïti, contre Me Blanchet, avocat...  

Auteur. Isambert, F.-A. / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement