Page 7

Université des Antilles et de la Guyane - Service Commun de la Documentation

de chef de projet consiste à être l'interlocuteur de la maîtrise d'œuvre, de la maîtrise d'ouvrage et des services techniques de l'université, à représenter les utilisateurs lors des réunions de chantier, à anticiper les problèmes et à exposer les contraintes et demandes des utilisateurs. Le chef de projet définit les besoins en équipements, rédige les appels d'offres quand ils ne sont pas directement gérés par les architectes et réalise sur plan les implantations et l'agencement des espaces. Enfin et surtout, il associe les équipes de la BU aux projets et les informe régulièrement de l'avancée des travaux. C'est un travail à temps plein qui implique des déplacements fréquents sur les trois pôles. Bien que cette fonction fasse appel à des compétences rares en bibliothèque, le SCD a pu s'appuyer sur l'expérience d'un bibliothécaire adjoint spécialisé qui a suivi au cours de sa carrière plusieurs chantiers d'équipements culturels dans les DOM et à l'étranger. Ses compétences lui ont rapidement permis de s'imposer comme un interlocuteur crédible, capable de faciliter la conduite globale des projets. Le suivi des constructions a ainsi parfaitement fonctionné durant toute l'année 2009, avec une excellente articulation entre la direction du SCD, la direction des sections et le chef de projet constructions qui a été l'interlocuteur unique des architectes, des SCOSU et des entreprises. La création de cet emploi, permise par une réorganisation interne, a été un choix judicieux pour le SCD car les décisions prises pendant la période de construction engageront l'établissement sur le long terme. La désignation d'un représentant des utilisateurs a permis au SCD d'être systématiquement associé aux décisions et certains choix des architectes ont été revus afin de mieux s'adapter aux besoins et aux pratiques en bibliothèque.

2.2 Le chef de projet RFID Une des priorités du contrat 2010-2013 est l'amélioration du service public grâce à la mise en place d'un système de gestion des collections RFID. Le projet prévoit le déploiement de la technologie RFID dans quatre bibliothèques du SCD. L'objectif est d'automatiser les tâches répétitives comme le prêt et le retour pour que le personnel puisse se tourner davantage vers l'accueil et la relation avec les usagers. Ce projet implique une réorganisation complète des services de prêt et une formation du personnel à l'évolution de ses missions. Dans un tel contexte, le chef de projet RFID a un rôle clé de coordination et de communication auprès des équipes. Il rédige les cahiers des clauses administratives et techniques particulières (CCAP et CCTP) et travaille, en étroite relation avec les responsables de prêt, à la mise en place d'un circuit des prêts-retours cohérent. Le chef de projet sera chargé de la mise en œuvre des équipements RFID en 2011 en Martinique et en Guadeloupe, en 2013 en Guyane.

Rapport d’activité - 2009

6

Rapport d'activité 2009 du SCD UAG  

Rapport d'activité des bibliothèques de l'université des Antilles et de la Guyane

Rapport d'activité 2009 du SCD UAG  

Rapport d'activité des bibliothèques de l'université des Antilles et de la Guyane

Advertisement