Page 13

Un commerce de traite ancien et multiple • Les Français s’emparent des marchandises stockées dans les entrepôts du fort : « quelques pièces de canons, beaucoup d’armes, du morphil, de la cire, des vaisselles d’étain et de cuivre, des draps, des indiennes, des toiles, du corail, de la rassade » (Froger, 36) • Ils s’emparent également de 220 esclaves qui se trouvaient dans le fort et dans un village à proximité.

Cayenne, Novembre 2010

Marie Polderman - La Traite atlantique vers la Guyane 1664-1829

16

La traite atlantique vers la Guyane  

Auteur : M. Polderman. Document protégé par le droit d'auteur / Article de la bibliothèque numérique Manioc, mis en ligne par le Service Com...

La traite atlantique vers la Guyane  

Auteur : M. Polderman. Document protégé par le droit d'auteur / Article de la bibliothèque numérique Manioc, mis en ligne par le Service Com...

Profile for scduag
Advertisement