Page 36

22

BIBLIOGRAPHIE COLONIALE

les dépenses étaient prélevées sur sa cassette particulière. En 1840, le gouvernement espagnol semblait disposé à céder les Philippines en totalité ou en partie. Des pourparlers, que le Roi suivit attentivement, furent engagés. Mais le gouvernement belge discuta, hésita à prendre une décision et laissa passer l'occasion. Rappelant cet épisode, de Trannoy a signalé que, trente ans après, Léopold II, en quête à son tour de débouchés pour la Belgique, revint sur l'affaire des Philippines 1. Il s'en ouvrit au ministre Malou qui l'engagea à « se garder de cette aventure ». Le souverain cherchait à déguiser la cession des Philippines sous la forme d'un contrat à bail ou d'une société internationale sur le modèle de la Compagnie de Suez : deux formes qui devaient reparaître lors de la création de l'Association internationale africaine et de la location à bail de l'enclave de Lado. Sous le couvert d'une mission militaire, Léopold Ier envoya en 1839 quelques officiers en Egypte pour s'informer des possibilités d'expansion belge. Connaissant les desseins royaux, notre consul à Alexandrie signala une occasion favorable de créer sur le plateau éthiopique un établissement colonial avec point d'appui sur la côte de la mer Rouge. Chargé de procéder à une enquête sur place, le consul Blondeel se laissa quelque peu détourner de sa mission et fit du « grand tourisme » en Abyssinie. Petitjean a raconté les péripéties de ce voyage et les pourparlers amorcés avec le Ras Ali 2. Finalement, l'affaire fut encommissionnée à Bruxelles : le gouvernement n'osa pas engager le pays dans cette voie, alors que son intervention était réclamée en faveur d'une autre entreprise lointaine, de large envergure, celle du Guatemala. Ici encore l'action royale se fit sentir et amena quelques personnalités à fonder une 1. De Trannoy, Léopold II et Jules Malou. Les Philippines avant le Congo (Revue Générale, 15 juin 1920, pp, 661-665). 2. 0. Petitjean, Le premier projet de colonisation belge. Le voyage d'exploration du consul Edouard Blondeel en Abyssinie, 1840-1842 (Revue Générale, 15 juin 1924, pp. 691-710). — C. Terlinden, Le premier projet d'expédition coloniale belge. Plan d'organisation d'un corps militaire belge en Abyssinie, 1840-1842 (Bulletin de la Commission royale d'histoire, 1924, pp. 246-258).

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement