Page 33

BELGIQUE

19

En dépouillant les journaux de bord et la correspondance des directeurs de la Compagnie d'Ostende, Dept1 a recueilli des détails inédits sur les voyages entrepris par les navires ostendais. A les lire, il apparaît que les organisateurs eurent à vaincre de grandes difficultés pour mener à bien l'armement de leurs bateaux, avoir de bonnes cartes, trouver des escales de ravitaillement. Dept nous apprend aussi que des projets coloniaux — qui durent être abandonnés à la suite de la suspension de la Gompagnie — furent envisagés, notamment la fondation d'un établissement à Madagascar, d'un autre dans l'île Fernando de Noronha, près la côte brésilienne. La suppression de la Compagnie d'Ostende n'enleva pas cependant tout espoir à la reprise de relations commerciales avec l'Extrême-Orient. De crainte de complications diplomatiques, le gouvernement autrichien refusa d'encourager toute tentative directe ; il fallut chercher des moyens détournés, se servir, comme ports d'attache de Fiume et de Trieste. Après des essais infructueux et de laborieuses négociations, un octroi fut accordé en 1775 à une association connue sous le nom de Compagnie d'Asie et de Trieste. Celle-ci établit des comptoirs à Canton, à Macao, aux Indes et prit possession, semble-t-il, de l'île Tristan da Cunha, rebaptisée sous le nom d'île de Brabant. De grandes firmes anversoises, notamment la maison Charles de Proli, soutenaient financièrement l'entreprise qui, après de brillants débuts, succomba dans une retentissante banqueroute 2. La traite des noirs avait pris au xvme siècle une énorme extension ; elle était devenue quasi internationale. Des maisons anversoises s'intéressèrent à cette branche importante du

Gheselle, 1724-172 7 (met de onderhandelingen van J. Schonamille) (Bydragen tot de Geschiedenis Antwerpen, 1927, pp. 1 et ss.). 1. G. Dept, La Compagnie d'Ostende, voyages et projets de colonisation (Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de Gand, 1926, pp. 34-55). 2. J. Denucé, Charles de Proli en de Aziatische Compagnie met Inventaris van de Proli's nalatenschap (Antwerpsch Archievenblad, janv. 1932, pp. 1-64). — H. Van Houtte, Histoire économique de la Belgique à la fin de l'ancien régime. 1921. — F. von Pollak-Pernau, Eine osterreichschostindische Handelskompagnie, 1775-1785. 1927.

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement