Page 31

BELGIQUE

17

à la France, en commanditant des expéditions malouines, en participant à la mise en valeur de Madagascar, en occupant de hauts postes dans les Compagnies des Indes (G. de Roy ou Konig et F. Caron), en participant à la découverte du bassin du Mississipi (P. L. Hennepin). En 1715, les Pays-Bas passèrent sous la domination autrichienne. Aussitôt une renaissance économique se dessine et une poignée d'hommes énergiques tournent leurs regards vers la mer : ils réclament le droit de participer au grand commerce transocéanique, d'établir des relations directes avec les pays à épices, d'y fonder des comptoirs. Sans doute, l'Escaut restait fermé par les traités. Mais si Anvers était inaccessible, le port d'Ostende n'était-il pas capable de devenir le centre d'un trafic colonial ? Presque simultanément, plusieurs armateurs et négociants obtinrent l'autorisation d'équiper des navires vers les Indes et la Chine. Les résultats dépassèrent les perspectives les plus ambitieuses. Malgré des difficultés de tous genres, le mouvement se développa ; des comptoirs furent installés à Canton et dans l'Hindoustan, à Cabelon, Sadatpatnam, Banquibazar, Hydsiapour, Bourompour. Le 19 décembre 1722, l'Empereur Charles VI accordait un patronage officiel en octroyant la charte de la « compagnie impériale et royale des Indes établie dans les Pays-Bas autrichiens » — mieux connue sous le nom de Compagnie d'Ostende. Celle-ci s'était entourée de tous les éléments de succès. Ses administrateurs étaient prudents, intègres ; ils poursuivaient leur trafic dans des régions qui offraient des ressources variées et un accès relativement facile. Une si brillante réussite excita la jalousie des voisins et on assista à une levée de boucliers. Un des signataires de ce rapport a consacré à cette entreprise un travail approfondi1 : il a montré les origines, le rôle économique de cette association qui devint l'un des « pivots » de la politique européenne et, victime de son essor, la source de

1. M. Huisman, La Belgique commerciale sous l'empereur Charles VI' La Compagnie d'Ostende. Etude historique de politique commerciale et coloniale. 1902. — Du même, La Belgique en Chine au XVIIIe siècle (Vie intellectuelle, 15 juillet 1908). 2

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement