Page 265

FRANCE

251

C'était l'œuvre de l'Ecole des Sciences Politiques, où M. Christian Schefer trouvait dans son enseignement la matière de son ouvrage sur La France Moderne et le problème colonial, paru en 1907 et que devait compléter un autre volume publié en 1930 dans la Collection du Centenaire de l'Algérie. L'étude de l'histoire coloniale, plus ou moins directement envisagée, fait ainsi à l'heure actuelle la matière de plusieurs des enseignements professés à cette école, notamment de ceux de MM. Mayer (Administration), Duchêne (Politique internationale dans ses rapports avec les Colonies), Hardy et Terrier (Le Maroc), A. Bernard et Gautier (Questions algériennes et tunisiennes), L. de Lacharrière (l'Islam), Gourdon (Problèmes économiques des colonies et Indo-Chine Française), Labouret (L'Afrique Noire) et Julien (Madagascar). Mais c'est à l'Ecole Coloniale que cet enseignement a encore pris son aspect le plus complet ; dans cette école, destinée à la formation des administrateurs et des magistrats coloniaux, il n'est pour ainsi dire pas de cours qui, d'une manière ou d'une autre, ne touche à l'histoire et ne participe à la méthode historique ; l'enseignement général y comporte des chaires de législation et de colonisation (MM. Régismanset, Gourdon, Deloncle, etc.), d'histoire de la colonisation étrangère (M. Lanier ), de géographie coloniale, (M. Privat-Deschanel), de littérature et d'arts coloniaux (M. Tramond), de psychologie et morale appliquées (confié au directeur M. Hardy) etc.. et il existe aussi des cours spéciaux consacrés à l'histoire de l'Indo-Chine (M. Cabaton), de Madagascar (MM. Duchêne, Em. Jullien), de la Tunisie (MM. Barrioulet et Serre), de l'Afrique Française (MM. A. Bernard, Labouret, Ladreit de Lacharrière), etc.. On aura remarqué qu'au milieu de ces enseignements si divers, il n'en existe aucun qui soit spécifiquement consacré à l'histoire de la colonisation française en général ; cette anomalie apparente est le résultat d'une décision qui a imposé, à l'entrée de l'Ecole, un examen dont l'une des matières principales est précisément celle-là ; la conséquence en a été |que l'étude de la colonisation française, envisagée du point de vue historique, s'est trouvée reportée à la période de prépara-

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement