Page 259

FRANCE

245

ouvrages qui ont eu pour objet l'histoire générale. Telles quelles, elles permettent cependant de mesurer à quel point cette activité a été féconde. Elle a été très inégalement répartie : d'une manière générale, on peut dire que plus les colonies sont encore vivantes, plus l'avenir qu'elles manifestent est étendu, plus aussi le passé qui a préparé cet avenir a fait l'objet d'investigations plus approfondies. C'est l'effet non seulement de la plus grande attention avec laquelle on est porté à poursuivre des études dont l'intérêt pratique apparaît mieux, mais aussi de la plus grande facilité que donne au travail le concours d'organismes de toutes sortes qui, convaincus de l'utilité de pareils travaux, n'hésitent pas à leur prodiguer les encouragements et d'abord le plus grand de tous, qui est de trouver des lecteurs. Plus les colonies sont encore en période de croissance et de développement, plus il y a des chances pour que l'étude de leur passé excite l'intérêt et suscite des travaux abondants. C'est ce qui ressort très nettement d'un coup d'oeil jeté sur l'ensemble de cette production : la littérature concernant l'Afrique du Nord, Algérie, Tunisie et Maroc, telle qu'elle apparaît dans les inventaires de Playfair ou de Taillart, et dans celui qu'a établi la Section Historique de l'Armée, est vraiment d'une abondance qui dépasse celle de n'importe quelle contrée de l'Europe, et l'essai de récapitulation générale que représente l'ensemble des publications mises au jour à l'occasion des Fêtes du Centenaire suffit à montrer quelles conquêtes ont été réalisées dans ce domaine. Il est en de même, à des degrés différents, de l'Indo-Chine, pour laquelle après M. Cordier, MM. Boudet et Masson, continuent un travail analogue, pour Madagascar, où l'œuvre commencée par les Grandidier se continue à une cadence régulière, pour l'Afrique Occidentale et l'Afrique Equatoriale, dont les bibliographies vont en s'augmentant chaque année. Le Canada au contraire ne doit la richesse relative de sa littérature qu'au fait que l'histoire de sa période coloniale est celle de la naissance d'une nation qui s'y intéresse comme à sa gloire propre et les Antilles, dont le rôle fut pourtant si considérable, ne font guère l'objet

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement