Page 258

244

BIBLIOGRAPHIE COLONIALE

et aux polémiques assez vives auxquelles cette politique donnait lieu, demeuraient suspects d'une manière d'enthousiasme aux yeux de certans esprits critiques, et les écrits des Pauliat, des Bonnassieux, des Chailley-Bert, pour originales et intéressantes que puissent être les vues que l'on y trouvait et les révélations qu'ils apportaient, n'en gardaient pas moins pour beaucoup une apparence de propagande qui diminuait leur autorité. On peut dire qu'en ce domaine comme en beaucoup d'autres c'est en se soumettant à la discipline des discussions universitaires que les études d'histoire coloniale sont parvenues à imposer leur importance et leur caractère critique, en même temps qu'elles en tiraient directement un profit incontestable. L'apparition presque simultanée entre 1898 et 1900 de plusieurs thèses de doctorat ès-lettres sur des sujets coloniaux, celle de M. Lorin sur le Comte de Frontenac (1893), celle de M. Peytraud sur l'Esclavage aux Antilles Françaises (1892), celle de M. Léon Deschamps, déjà auteur d'une Histoire de la Question Coloniale en France (1891), sur la Constituante et les Colonies, marque véritablement à cet égard une date : l'histoire coloniale a désormais véritablement conquis sa place parmi les disciplines historiques, et elle commence même à avoir sa méthode, ses procédés propres, que M. Hardy a mis en lumière dans ses Eléments de l'Histoire Coloniale. La partie est désormais gagnée ; les thèses de Cultru en 1901, sur Dupleix, ses plans politiques et sa disgrâce et de Salone en 1906, sur La Colonisation de la Nouvelle France, celle aussi du marquis de Dampierre à l'Ecole des Chartes, en 1909, sur Les sources de VHistoire des Antilles Françaises montrèrent encore la voie dans certains domaines, mais le nombre des travaux critiques, étudiant méthodiquement une question bien délimitée, est désormais tel que l'on ne saurait songer à les é.numérer ici ; on en trouvera la liste dans les Bibliographies ci-jointes, et encore ne peuvent-elles donner qu'une faible idée de cette activité, car elles ne tiennent compte ni des innombrables articles de journaux et de revues, ni de la pénétration des connaissances de cet ordre dans l'ensemble des

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement