Page 254

240

BIBLIOGRAPHIE COLONIALE

rence de nos grands historiens classiques. Seuls, Henri Martin, et Thiers, en ce qui concerne les événements militaires de l'Empire, ont fait dans leurs œuvres une place relativement importante à la croissance et à la décadence de notre empire colonial. Une certaine curiosité commençait cependant à s'éveiller, en particulier sous l'influence de la Société de Géographie, qui, dès sa création en 1821, a accueilli avec libéralité toutes les informations qui s'offraient à elle sur les progrès de nos connaissances et de nos établissements dans les régions où se créait notre influence, et a dans une large mesure contribué à la conservation d'une documentation de première main sur cette évolution. En même temps, l'attention se trouvait reportée sur les événements de même nature qui avaient marqué la formation de notre premier empire ; entre toutes l'œuvre d'un Margry, à qui nous devons tout le dossier de l'extension de nos établissements en Amérique, a eu une influence décisive. Par ailleurs, des curiosités isolées s'éveillaient sur certaines périodes de notre expansion lointaine ; Dussieux nous donnait un Canada sous la domination française, et Berlioux, en 1874, une première thèse de doctorat ès-lettres consacrée à l'histoire coloniale, André Brue et les origines de la colonie française du Sénégal. Cinq ans auparavant, Paul Gaffarel avait de même préludé, par son étude sur les Relations de l'Amérique avec l'Europe avant Christophe Colomb, à une carrière qui devait notamment être marquée par la révélation de l'histoire du Brésil et de la Floride français. Cependant, les progrès du phénomène colonial dans le monde entier étaient tels qu'ils s'imposaient à la considération des techniciens de la vie économique, et Leroy-Beaulieu publiait en 1874 la première édition de La Colonisation chez les Peuples Modernes. Immédiatement classique, l'ouvrage devait avoir sept éditions ; c'est lui qu'on trouve à l'origine de tous les travaux qui se sont succédés en cette matière, parmi lesquels il convient particulièrement de signaler celui de Marcel Dubois, Systèmes Coloniaux et Peuples colonisateurs (1893). De telles études présentaient cependant l'inconvénient de

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement