Page 11

INTRODUCTION

XIII

acceptée, si l'on était tenté de nous dire que nous n'avons pas été non plus sans mérite pour avoir mis la dernière main à cette œuvre en apparence des plus austères et des moins imaginatives, nous devrions en toute sincérité dire : non. Non ! cette œuvre dans son ensemble ne nous a semblé à aucun moment ni déplaisante ni mélancolique. Nous nous attendions bien dès le début à ce que la bibliographie se présentât telle qu'elle doit être, avec son aspect directement utilitaire et avec tout le cortège d'abréviations dont la plupart sont autant de rébus pour un lecteur non averti : notre attente sur ce point n'a pas été déçue. Mais au sortir de ce vaste cimetière, d'où les volumes avec leur état-civil émergent comme autant de pierres tombales, nous ne nous attendions pas à entrer bientôt après dans une succession d'oasis. Et ces oasis, ce sont les rapports. Le propre d'un rapport bibliographique est d'être, lui aussi, un peu funéraire et il est possible que quelques-uns de ceux qu'on lira donnent cette impression, mais dans leur ensemble c'est un autre sentiment qui se dégage de leur lecture. Les auteurs n'ayant reçu d'autre consigne que celle de se renfermer autant que possible dans des limites de temps, soit entre 1900 et 1930, ont pu donner libre carrière à leur plume, tant pour apprécier l'œuvre historique coloniale qui s'est développée durant cette période dans leurs pays respectifs que pour esquisser l'action politique qui s'y est parallèlement accomplie ; il en est résulté une très grande variété de tableaux, dont quelques-uns assez colorés, qui constituent par leur rapprochement une galerie lumineuse et nullement monotone. Il n'est pas du tout désagréable, en suivant l'ordre purement alphabétique des noms de pays, de passer des paysages nordiques ou antarctiques, en général mal connus et n'éveillant d'ailleurs que des ambitions limitées, à des régions plus ensoleillées, où malgré l'appel au far niente provoqué par la nature, l'homme du nord, le colonisateur, réagit par des contre-appels à l'activité, imposés par le besoin. Sans toucher aux principes mêmes de la colonisation, qui

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Bibliographie d'histoire coloniale ( 1900-1930 )  

Auteur : Alfred Martineau, Roussier, Tramond / Partie 1 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la d...

Profile for scduag
Advertisement