Page 90

78

AUX ANTILLES

Barbades l. L'aspect général de l'île, celui de la ville se montrent tout différents. Ce sont des terres basses qui nous environnent. Mornes, collines et pics ont complètement disparu. De la haute mer, la Barbade apparaissait tout à l'heure comme une bande de terre plate et jaunâtre. La ville, le port ont un aspect quelconque, un de nos ports d'Europe, donnant une impression d'activité commerciale très intense toutefois. La Barbade est une colonie sucrière. Les champs de cannes en couvrent la plus grande surface; les nègres émancipés forment la majeure partie de sa population. Tout au moins voilà ce que je lis sur mon guide. N'ayant le loisir de rien contrôler, croyons-le sur parole. Qu'ici les échanges commerciaux soient plus importants, plus fréquents qu'à Grenade et SaintVincent, pour s'en rendre compte il suffit de traverser Bridgetown, la capitale. Si la crise sucrière influa sur la prospérité de l'île, on y fît face dans une certaine mesure ; le cacao, le café, vinrent en aide aux planteurs sucriers en détresse. Et les 1. Découverte et possédée par les Portugais jusqu'en 1624, époque à laquelle elle devint anglaise. Elle est aujourd'hui le siège du gouvernement général des îles du Vent, et des îles sous le Vent.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement