Page 69

TRINIDAD

57

lichens retombants, ruisselants, comme s'ils émergeaient d'un récent déluge semblent couverts de longues algues mouillées. Sur la route, voici de curieuses rencontres, et qui même, si les longues feuilles soyeuses de ces palmiers ne nous abritaient plus, nous feraient souvenir à elles seules du pays exotique où nous errons. D'abord trois musiciens ambulants, trois ménestrels hindous, porteurs d'instruments singuliers, moitié guitares, moitié violons, de tambourins bizarres, ronds comme des melons. Le plus grand marche entre les deux autres. Une barbe touffue, noire comme du jais, correctement peignée, s'élargit en éventail sur sa poitrine. Une raie divise ses cheveux lisses, en part égale, sur son front. Sanglé dans sa petite veste, dans sa culotte courte et collante, il avance d'un pas souple, portant sur la tête une bande moirée dont les extrémités retombent sur ses oreilles comme une étole. Ses deux compagnons, plus jeunes et d'un grade inférieur sans doute, n'ont sur la tête que d'étroites toques d'étoffe blanche. Et les archets d'aller, de venir, les doigts agiles de tambouriner, pour produire, en fin de compte, une musique aigrelette du plus discordant effet. — Puis viennent des marchands d'oiseaux, de

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement