Page 47

DE PAUILL AG A TRINIDAD

35

nés, à l'extrémité des branches, des cacaoyers tordent leurs tiges contournées sous les arbres qui les protègent. Çà et là, sur son tronc énorme, un fromager dresse sa haute cime, dernier témoin de cette forêt immense qui s'étendait autrefois sur ces plateaux, et qu'aujourd'hui les hommes ont déboisés pour y bâtir leurs demeures, y tailler leurs champs, leurs vergers et leurs jardins. L'altitude change : un autre climat s'annonce. Le vent fraîchit ; par instants il souffle presque froid. Enfin, après un dernier détour, au bord du plateau sur lequel sont construites les casernes du camp, c'est tout à coup la surprise d'un merveilleux spectacle qui se déploie. Au premier plan, à nos pieds, se creusent des vallées profondes pleines d'une végétation inconnue. Çà et là, la tête étoilée d'un cocotier émerge, donnant au paysage un aspect exotique. Plus loin s'étendent les hauts plateaux, avec leurs champs cultivés, parsemés de touffes verdoyantes. Enfin à l'horizon s'ouvre la rade immense de Fort-deFrance. Au bord de l'eau la ville s'allonge avec son clocher fin, pointu, ses toits innombrables. Derrière elle se déploie et monte la nappe bleue de l'océan. Et dans la buée des lointains, sur la

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement