Page 44

32

AUX ANTILLES

Tandis que je réfléchissais ainsi, le vaisseau glissait sur les flots calmes, le rivage de la Martinique se déroulait ; les anses succédaient aux promontoires. Des sommets inattendus, sortes de cônes élancés et pointus, cachés les uns par les autres, se découvraient, apparaissaient tour à tour. Voici les pitons du Carbet, dents gigantesques dressées sur une longue croupe de montagnes. De toutes parts maintenant, sauf à l'arrière, la mer se ferme par des langues de terre qui paraissent s'avancer lentement vers nous, et bientôt, au fond de la baie, Fort-de-France, la capitale, se dessine, avec les lignes droites de ses rues, son fin clocher à jour, ses groupes de maisons bâties sur une lagune si basse qu'elles semblent posées sur l'eau même. Et soudain le crépuscule tombe, si prompt, si rapide dans ces contrées qu'à peine avons-nous stoppé, il fait nuit déjà.

Samedi, 10 mars.

« Venez-vous au camp Ballata? » me crie ce matin en entr'ouvrant la porte de ma cabine l'un des passagers, aimable et joyeux compagnon. « Pressez-vous, des amis nous attendent. J'ai

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement