Page 38

26

AUX ANTILLES

prospérez bienheureuses colonies;... vous possédez d'inestimables électeurs !

Même date, 4 heures, en mer.

A l'horizon le volcan de la Soufrière bleuit encore, et déjà sur la mer, devant nous, grandissent les hauts sommets de la Dominique. Cette île que nous longeons pendant une heure se présente du large comme une masse confuse de montagnes. Au retour de son deuxième voyage, Colomb pour la dépeindre à Ferdinand et Isabelle, ne trouvait rien de mieux que de froisser un parchemin. Aujourd'hui encore elle est la plus sauvage, la plus inculte des petites Antilles, la plus riche en essences d'arbres variés, d'une extraordinaire fertilité surtout. Ces taches minuscules, vagues et pâles, que nous apercevons sur la côte, nous dit le lieutenant, la main tendue, ce sont les maisons de Roseau, un des ports de l'île et sa capitale. De temps à autre, des Caraïbes, derniers habitants autochtones qui subsistent de toutes ces îles, viennent y vendre leurs paniers de jonc, de forme cubique, tressés si solidement, d'un tissu à ce point serré, que l'eau, dit-on, ne saurait passer au travers. Les sites de cette île sont des plus

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement