Page 36

24

AUX ANTILLES

kiosques sont pavoisés. Les gens des faubourgs grouillent sur la place. Blanche, mulâtre, nègre, la bourgeoisie en grande toilette se penche aux balcons. Des piquets de gendarmerie, des escouades d'infanterie de marine sont disséminés partout. Inutilement je crois. La foule semble sympathique, enthousiaste même. Où sont donc ces dangers, ces émeutes, ces révoltes en perspective dont on parlait avec tant de fracas en Europe? Mais quel singulier animal que l'homme, et sous tous les climats vraiment ! Ces nègres ne doivent rien envier à notre badauderie. Sinon ils auraient tort. Voilà quantité d'ouvriers, de femmes, de jeunes filles, d'enfants qui dès l'aube se lèvent, quittent leur travail, attendent ici depuis des heures ; pour quel spectacle en définitive ? — Justement voici la réponse. Acclamations, cris, hurlements. Les hommes agitent leurs chapeaux, les femmes dansent, les enfants trépignent. Portés à bout de liras des marmots écarquillent leurs yeux blancs, découvrent leurs dents de loup. « Hourrah, vive la Sociale, vive la République ! » Le bruit des acclamations va crescendo. C'est un tonnerre, un ouragan... Alors, précédé de gendarmes, suivi de trompettes, escorté de nègres solennels passe majestueusement un homme vêtu de blanc, d'une forte

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement