Page 34

22

AUX ANTILLES

féminine, me déclare-t-on, sera le meilleur présage de sa victoire. Ici les femmes se mêlent activement aux luttes politiques. Malheur au candidat qui n'a pas eu le bonheur de leur plaire ; il est perdu. Autre remarque assez drôle, au surplus mystérieuse. Certains nègres s'abritent d'un parasol, ce sont les plus huppés, mais tous alors portent un chapeau. Ceux qui vont nu-tête affrontent, sans sourciller, l'implacable soleil. Conclusion : les parasols, aux Antilles, me semblent destinés à protéger les coiffures, mais non les crânes. Confortablement assis sur le balcon d'une maison voisine, j'assiste au tournoi d'éloquence du député candidat. Plaignons cet orateur infortuné. Rubicond sous son casque, ruisselant de sueur, face cramoisie, barbe échevelée, penché hors d'une fenêtre, le geste véhément, il crie à ses électeurs des choses qui les transportent : les motifs qu'ils ont de le préférer à son adversaire. — « Bah, en tous les pays du monde un candidat en vaut un autre », murmure un gavroche. Mais un nègre, découplé comme un colosse, et qui tient en main sa matraque aussi gravement qu'un roi son sceptre, tourne vers lui son œil blanc, et l'arrête net d'un « vive la Sociale » tonitruant.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement