Page 32

20

AUX ANTILLES

spectacle superbe ! Ainsi se décident les intérêts supérieurs d'une colonie. Ombre de Schœlcher, réjouissez-vous. A terre c'est bien autre chose. Il y a foule sur le quai ; on attend le député. Tous nègres ou tout comme. D'un groupe à l'autre de grands diables circulent, négligemment appuyés sur une canne dont l'élégance, la légèreté, laissent supposer qu'elle pourrait à l'occasion fort bien servir de matraque. Ces policiers d'un nouveau genre, adeptes de l'un et l'autre parti, observent les spectateurs, les dévisagent, les regardent parfois dans les yeux, la tête en avant, haleine contre haleine, leur criant tout a coup d'une voix tonitruante : « Vive notre candidat ! » Moyen original d'éprouver leur loyalisme. — N'hésitez pas, de grâce, répondez par le même cri poussé à plein gosier. Cette vision bienfaisante des matraques vous y engage. D'ailleurs, ne dramatisons rien. Cela est plus plaisant que terrible ; comme pittoresque il y a mieux encore. — Voici par exemple les cortèges officiels. D'abord les conseillers municipaux, graves, superbes, aussi fiers de leur importance que les moindres conseillers de nos

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement