Page 272

260

AUX

ANTILLES

Leur manière de procéder dans le passé est une indication certaine de leur conduite à venir. Ils interviennent, ou interviendront nécessairement dans cette lutte des races. Avec une rare habileté, comme à Cuba, ils promettront successivement aux blancs, aux mulâtres, aux noirs, la prépondérance politique, jusqu'au jour où, simplement, ils seront en mesure d'imposer la leur. Cette intervention se manifestera-t-elle sous forme d'une guerre? C'est peu probable. Les Américains possèdent aujourd'hui Cuba et PortoRico. Les autres Antilles ne peuvent leur échapper, ils le savent. Ils attendent que le fruit tombe pour le recueillir. Toute leur politique (l'affaire récente encore des Antilles danoises en fournit la preuve) tendra simplement à ceci : laisser évoluer librement, et se dérouler les événements, empêcher que la situation actuelle ne se modifieà leur détriment, s'opposer à ce qu'une possession coloniale en Amérique passe d'une puissance plus faible à une puissance plus forte. Mais, dira-t-on, les Etats-Unis eux-mêmes ne sont-ils pas menacés du même péril ? Ne sont-ils pas composés des mêmes races rivales également hostiles ? Le fait est exact. On compte environ treize millions de noirs aux Etats-Unis. Depuis la

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement