Page 27

DE PAUILLAC A TRINIDAD

15

vers le point indiqué. Les sourcils se froncent, les yeux se fixent. C'est à qui le premier apercevra la terre. Soudain quelqu'un s'écrie : « la voilà! » En effet,dans le cercle irisé de la longue-vue, quelque chose de gris s'estompe à l'extrême horizon, une petite rondeur brune se bosselle sur la ligne nette de la mer : une terre sans doute, tout autre chose peut-être. D'heure en heure, cela grossit, cela monte, se soulève hors des eaux, s'allonge, s'étale en une masse lourde et bleuâtre. C'est bien la Désirade en effet. Déjà l'on aperçoit quelques nervures de montagnes, quelques taches blanches de maisons. Il y a quatre cent treize ans aujourd'hui, au mois de novembre 1493, tel fut le spectacle qui s'offrit aux yeux de Colomb. Lui aussi, comme nous aujourd'hui, vit monter du fond de l'horizon la même forme allongée de cette île, inattendue pour tous, et mystérieuse. A en juger par la nôtre, quelle émotion dut être la sienne ! Vers cette île nous voguons à coup sûr. A l'heure dite, au point précis indiqué, nous en attendons l'inévitable apparition. Pour le grand Génois tout restait enveloppé de brume et de mystère. Quelle imagination créatrice ressuscitera les minutes di-

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement