Page 269

EN

257

MER

Mais peut-être, dira-t-on, ces blancs autrefois nécessaires,deviennent inutiles aujourd'hui. Rouages superflus dans l'administration de la colonie, comme en France l'ancienne noblesse à la fin du

e

XVIII

siècle, ils l'alourdissent, ils la gênent.—

Quelle erreur ! En toute sincérité je ne crois pas encore la race nègre

suffisamment maîtresse

d'elle-même pour se passer, sans préjudice pour elle, de l'influence d'une race, malgré tout, et dans sa généralité encore supérieure1. L'exemple de Saint-Domingue en est la preuve. Quel fut l'effet de l'extermination des blancs dans cette île : la ruine, la désolation pour tous. — Un gouvernement ridicule, des lois absurdes, des révolutions constantes, des haines de race plus intenses peutêtre séparant les métis à la peau fauve des métis à la peau plus claire, tel est le bilan de ce prétendu affranchissement. Voilà près d'un siècle que ce grand crime eut lieu, et ce pays n'a pas encore repris son aplomb. L'argument le plus abominable, parce qu'il est à la fois le plus efficace et le plus perfide, dont on se sert pour combattre les békés (c'est ainsi qu'on 1. Surtout par ses grands esprits comme je l'ai dit plus haut. Puis, il y a des exceptions. Je connais pour ma part certains nègres fort intelligents et supérieurs à la moyenne des blancs. 17

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement