Page 26

14

AUX

ANTILLES

prise, seul, debout à la poupe de son navire, le héros tient tête à son équipage révolté : il en triomphe. Sous des cieux inconnus, au milieu des flots déserts, les trois navires reprennent leur marche errante, continuent leur course vagabonde. Un jour, le jeudi 12 octobre 1492, après soixante-dix jours de navigation, Colomb médite sur le château arrière de son navire ; son courage faiblit, il doute de son génie et de son entreprise. Soudain, il aperçoit une lueur. Il appelle ; tous la distinguent. La nuit suivante, au clair de lune, un matelot voit blanchir une plage. Et le jour se lève, rougissant de son aurore les montagnes dentelées d'une île verdoyante. Transporté, l'équipage entonne un Te Deum. San Salvador est découvert : un nouveau monde va s'ouvrir, le chemin de l'Amérique est trouvé.

Jeudi 8 mars.

« Ce matin, vers onze heures, à droite du beaupré, nous dit le commandant en étendant la main, vous apercevrez la Désirade. » A l'heure dite, toutes les jumelles se dirigent

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement