Page 247

LA GUADELOUPE

235

Tant que ceux-ci se contentent de grogner on s'en moque ; mais quand les « gendâmes gosses bottes » arrivent, vous l'avez vu ; on ne badine plus ; chacun s'enfuit. » Un spectacle fort original auquel hier soir il me fut donné d'assister, ce fut un bal. On fêtait l'arrivée, ou l'anniversaire, je ne sais plus au juste, d'un personnage politique quelconque, et dans la ville, le soir, des sauteries s'organisaient un peu partout. Gomme descriptions je vous ferai grâce de la foule et de son odeur. Un bal populaire n'est pas une soirée athénienne, chacun s'en doute. Puis j'aurais mauvaise grâce à m'appesantir sur ce sujet, car, suffoqué, étouffé par la cohue aux premières tentatives que je risquai pour entrer dans la salle, je remis à dix heures le moment où je m'efforcerais d'y pénétrer. Quand j'arrivai, des groupes de négrillons sautaient sur la place à qui mieux mieux. Les rythmes de la musique, qui jouait à l'intérieur des salles, parvenaient nets et clairs jusque danslarue; et ma foi, pour ne pas acquitter les droits d'entrée sans doute, des couples adultes se mêlaient çà et là à ceux des bambins. On les voyait un instant passer en tournant sous la lumière crue

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement