Page 242

230

AUX ANTILLES

finit en boniment de foire. Aussitôt, hourras, vivats, Marseillaise, Internationale entonnées à plein gosier. Parlez, discourez, cicéronez. Les plus belles harangues du monde ne valent pas trois roulements de tambours. Cependant la goélette de l'autre candidat glisse à l'horizon, accourt les voiles gonflées. Demain, à ce même endroit, de la même façon, ce sera son tour de discourir. Pour lui tout se terminera également par un violent coup de grosse caisse. 0 beauté, ô grandeur du citoyen libre, direz-vous, majesté du suffrage universel, discours superbes de Lamartine, de Ledru-Rollin, qu'êtes-vous devenus? Sous le pouvoir d'une démocratie ignorante, vous croulez. Patience, répondrais-je. Ne condamnez pas cette démocratie sans retour. Ses excès sont moins sensibles, moins prolongés surtout que ceux du pouvoir absolu et du despotisme.

Et puis ce droit de suffrage, on ne s'imagine pas combien certains nègres y tiennent ; comme ils sont fiers de l'avoir obtenu; avec quelle satisfaction ils vous montrent les députés de leur race et de leur couleur. L'orgueil d'être citoyen que connaissaient les Romains, que notre scepticisme ignore, il semble qu'il soit passé dans les âmes

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement