Page 229

LA GUADELOUPE

217

la montagne voir une curieuse' cascade au pied de la Soufrière. Deux heures de cheval sous les arbres et les lianes, puis nous arrivons au seuil d'une ferme appartenant à l'un de nos compagnons. En arrière de la ville, à mi-côte du volcan qui de sa haute masse la surplombe, elle est construite dans un site superbe. Devant nous se déploie le rivage verdoyant, sinueux, puis à l'horizon s'étend et monte la grande nappe bleue de l'Atlantique que nuancent les sinuosités luisantes de courants innombrables. Trois paquebots, barques minuscules d'ici, en rident la surface terne. Ils semblent glisser sur elle en l'écorchant. Un serviteur nègre que notre hôte met à notre disposition, se joint à notre caravane. Nous dévalons par un sentier rapide, contournant, escaladant des rochers abrupts. La gorge s'enfonce à pic ; la chute d'eau lointaine l'emplit de son ronflement continu. De temps à autre des oiseaux effrayés se lèvent. A de grandes hauteurs, au-dessus de nos têtes, ils passent ; et, moins avec l'espoir de les atteindre que pour se distraire, notre ami les salue d'un coup de fusil. Longuement l'écho s'en prolonge ; ses dernières vibrations vont se mêler au gémissement sourd de la cas-

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement