Page 228

216

AUX ANTILLES

dement, furtivement, dans une éclaircie, la mer azurée,lointaine se déploie sous un poudroiement de rayons. Un groupe d'îlots, les Saintes,dorment, bleuâtres et vaporeux, sur sa surface réfléchissante; puis comme à Dominique, on rentre dans la sombre forêt ; en serpentant, la route se glisse parmi les banyans et les palmiers sous l'ombre verdàtre de leurs grandes feuilles.

Vendredi 6 avril.

De jour en jour, l'hivernage approche. Le ciel où couraient hier des nuages s'est obscurci subitement ce matin. Mais l'expression est-elle bien exacte pour caractériser un temps couvert aux Antilles ? Une pluie fine descend, lente, continue ; cependant rien n'est sombre. La lumière, une lumière diffuse, triomphante, ruisselle sur toutes choses, elle filtre à travers ces nuages, emplit de sa réverbération éclatante la voûte laiteuse du ciel voilé. C'est la dernière journée que je dois passer à Basse-Terre. A midi, la pluie cesse, le soleil parait. Avec deux amis j'en profite pour aller dans

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement