Page 209

LA GUADELOUPE

197

pressa l'allure. Sur la planche fléchissante, rapidement, on vit passer sa forte silhouette, dos courbé, casque en avant. Image apaisée d'un Neptune souriant, qu'étiez-vous devenue ? Le dieu avait fait place à l'homme. Celui-là, on le voyait bien, ne commandait pas aux éléments. Sur la plage nous attendait un superbe cortège de femmes, vêtues de robes aux couleurs claires et voyantes, couvertes de bijoux de pacotille, tenant en main des bouquets longs et touffus comme des gerbes. Des bannières flottaient au vent. Une foule aux vêtements bigarrés, aux visages de teintes diverses, grouillait sur le rivage. Quelques maires en redingote, chemise blanche, col montant, chapeau à claque, écharpe en sautoir, se tenaient, droits et graves, au premier rang, comme pétrifiés par l'importance historique de cette journée mémorable. Un commissaire de police, à la face simiesque, grimaçante sous son haut de forme cabossé, se multipliait. Enfin cinq gendarmes dont la haute stature se dressait sur des chevaux massifs, poing sur la hanche, silencieux et fixes, dominaient cette foule bruyante, ces vivats, ces enthousiasmes, avec la majesté, la froideur, l'impassibilité de la loi.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement