Page 16

4

AUX ANTILLES

montoires, d'autres nuages apparaissent plus agités, plus tumultueux encore. Pas un coin d'azur ne perce ; pas une bande de ciel calme ne s'aperçoit. Et malgré tous ces flots, tous ces souffles contraires,le navire indifférent suit sa route, affranchi de la tyrannie des voiles, entraîné par une force qui n'est plus celle des vents. Cahoté, balancé, il avance, jeté à droite puis à gauche. L'œil cherche un point fixe, le pied un endroit stable. — Il n'en existe pas.— Involontairement l'on songe : le repos ne serait-il qu'un rêve, et ce mot qu'une abstraction : l'immobilité ?

Jeudi 1er mars.

Le séjour sur un vaisseau,qu'est-ce donc sinon une image réduite de la vie? Les premiers moments s'écoulent affairés, tous pris par les soins du confort, par les mille soins d'une installation nouvelle. On se case, on babille, on se repose. Ce but à peine atteint voici les malles qu'il faut boucler ; on va partir, on débarque. Dix jours me restent à vivre ici. J'ai pris place sur le pont supérieur, immédiatement sous la passerelle de commandement. 0 l'excellent ob-

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement