Page 148

136

AUX ANTILLES

fatale. Actif, énergique, entreprenant,rejeté hors des familles blanches où il voudrait pénétrer, tout l'incite à soulever le nègre contre le blanc pour détruire ce dernier dont la situation sociale l'offusque. Le métis naît pour ainsi dire avec cette idée ancrée dans la cervelle (idée d'autant plus dangereuse qu'elle repose sur une juste observation), qu'il ne deviendra le maître absolu des Antilles qne par la disparition complète du blanc. Et c'est à quoi il tend. Sous tous ses agissements, décorés de noms pompeux empruntés à la politique métropolitaine : démocratie républicaine, affranchissement des servitudes, égalité dans les charges, radicalisme intransigeant, on trouve simplement ceci : ruiner les propriétés et les entreprises des blancs, leur rendre aux Antilles la vie impossible, les forcer à émigrer. On pose au blanc le dilemme suivant : Nous sommes le nombre, ou tu nous laisseras prendre économiquement et politiquement la première place, tu nous permettras en épousant tes filles d'entrer dans ta famille, de détruire cette pureté de race dont tu tires ta suprématie et ta fierté, ou bien tu partiras. Et malheureusement, pour l'avenir de la France aux Indes occidentales, c'est à quoi souvent il se résout... Je viens à peine de débarquer ; déjà j'ai fait la connaissance de nombreux jeunes gens dont les

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement