Page 147

LA MARTINIQUE

135

confidence on sentait l'amertume, l'envie rongeante, la rancune, dont son cœur se gonflait. » « Seuls, face à face, nègres et blancs s'accorderaient encore ; la perturbation vient d'un troisième élément : le mulâtre1. A peine en est-il responsable. Sa seule présence la cause. Elle est 1. Certains mulâtres, toutefois, je l'ai constaté moi-même, dominant leurs sentiments naturels, ont pu vaincre en eux toute haine de race. Si l'on en veut croire mon interlocuteur, ils y ont un singulier mérite. C'est justice de le reconnaître. Voici maintenant quelques notes sur les différences ethniques : Dans la langue usuelle des colonies, le mot mulâtre, écrit un historien, désigne tous les hommes de sang mêlé qui se trouvent entre le blanc et le noir. Dans la langue stricte et légale, un mulâtre est le fils d'un blanc et d'une négresse. Les nuances qui séparent le blanc du noir, dans les hommes de sang mêlé sont au nombre de cinq, parfaitement sensibles et constatés. De l'union du blanc et de la négresse résulte le mulâtre, ce qui forme la première nuance. Selon que la mulâtresse s'allie à la race noire ou à la race blanche, il y a une échelle ascendante ou descendante,qui contient en tout quatre degrés, deux pour aller au blanc, deux pour retourner au noir. Voici les degrés qui mènent au noir: Si la mulâtresse s'allie au nègre, elle produit le câpre, si la câpresse s'allie encore au nègre, elle produit le grife. Voici les degrés qui mènent au blanc : Si la mulâtresse s'allie au blanc, elle produit le mestif; si la mestive s'allie encore au blanc, elle produit le quarteron. Or le grife touche immédiatement au noir, et le quarteron touche immédiatement au blanc. Une alliance de plus, de part et d'autre, rend des deux côtés la distinction presque impossible. Les nuances sont rentrées dans leurs couleurs respectives.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement