Page 146

134

AUX ANTILLES

une extraordinaire acuité. Elles se doublent des haines de race. En Europe, certaines préventions existent contre les Juifs. Rien pourtant, sauf quelques traits insignifiants, ne les distingue des autres hommes. Aux Antilles, le fossé qui sépare les hommes se creuse, autrement profond. D'une couleur différente leur dissemblance éclate pour ainsi dire à tous les regards; ils la portent sur leur visage ; ils ne peuvent la dissimuler. » « L'oublieraient-ils? Incessamment la nature la leur rappelle. Par l'éducation, on peut perfectionner son intelligence, affiner ses manières ; mais la couleur de sa peau : impossible de la changer. Ces hommes de races diverses sont divers aussi d'origine, les uns fils d'esclaves, les autres de patrons, et les souvenirs de l'esclavage, récent encore, se trouvent exploités par les ambitions politiques. Toutes les haines de l'ancien régime entre nobles et plébéiens, aggravées encore, quoique inavouées, par les haines de race grondent sourdement ici. » « Et ces hommes naissent et meurent dans une même île. Ils se marient forcément entre eux, le plus souvent du moins. Pour rien au monde, me disait avec amertume un métis, une jeune fille blanche ne consentirait à épouser un homme de couleur. Au ton seul dont il me faisait cette

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement