Page 145

LA MARTINIQUE

133

rof. Non. Plus les refrains sont niais, mieux ils portent, me dit-on. Un couplet très simple, stupide même, suffit à tourner en ridicule un candidat, à le rendre indigne du suffrage des nègres. Spirituel, il n'aurait aucun effet. Voici comment fut tombé le député Desproges il y a quelques années. Une dizaine de personnes se formèrent en groupe et parcoururent la ville en entonnant le refrain suivant : « Desproges ka vende café grillé brilé. Desproges qui a vendu du café grillé brûlé.» Ce qui, on en conviendra, joint à un manque de rythme absolu, une absence complète de signification. C'était tout simplement absurde. Eh bien, il n'en fallut pas davantage. Sur le passage du cortège, chacun se précipitait hors des maisons. Bientôt ce fut une foule immense qui entonnait le refrain vengeur: « Desproges ka vende café grillé brilé. » Le malheureux tomba sous cette accablante accusation. On lui eût reproché, comme à tant d'autres, des faits de concussion patents et graves qu'il n'en eût été élu qu'avec plus d'entrain. 11 faut admirer l'esprit et la perspicacité de ce collège électoral. Ceci est la note plaisante; il en est une plus triste, me déclare un reporter anglais, rencontré sur la Savane. « Les haines politiques atteignent ici, me dit-il,

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement