Page 144

132

AUX ANTILLES

partis apparaissent également déloyaux, ou si vous le préférez, pareillement sincères. Alors qu'importe ! » — Qu'importe en effet, dans l'une ou l'autre hypothèse, le résultat reste le même. Pour la légitimité du choix, quelle pensée juste et consolante! Quant aux fraudes électorales, on me les révèle si nombreuses, il existe une telle diversité dans la manière d'opérer qu'il faut renoncer à les décrire. Au reste, n'exagère-t-on pas quelque peu? Cependant, on me cite des actes incroyables survenus au cours des précédentes élections1 ; véritables ruses d'apaches pour se rendre maître, ne fût-ce que quelques minutes, des urnes et du scrutin. « Gardez-vous, métropolitain, d'une indignation exagérée, ajoutent les mêmes philosophes insulaires. Votre midi connaît pareilles mœurs; les députés ainsi nommés ne sont ni meilleurs ni plus mauvais qu'ailleurs. Alors, pourquoi changerait-on de système? » Et l'argument reste sans réplique. Comme agents électoraux il y a l'argent, le tafia, les chansons. Ces dernières ne jouent pas le moindre rôle, croyez-le bien. Mais ne vous attendez pas à du Béranger ni même à du Xan1. Celles de 1902 à la Martinique.

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement