Page 143

LA MARTINIQUE

131

M. Z... de race blanche, M. A... métis, frais émoulu d'Europe, veut tomber M. B... indigène. Que d'événements !... Voilà les grandes questions du jour, les questions absorbantes. Aussitôt, les partis s'accusent des pires méfaits : coups, blessures, complots, maléfices, assassinats. Toute la lyre, rien n'y manque. Hier le bruit ne couraitil pas en ville que M. Z..., un candidat, venait d'être empoisonné? Accusation infâme, clament aussitôt les uns. Parfaitement vraisemblable, répondent du même train les autres. Qui croire ? Personne. « Sachez-le, me dit-on, les plus inoffensives coquineries, les plus fructueuses aussi pour le parti au pouvoir, ce sont les tricheries électorales. On les pratique en grand, sans vergogne. Avoir des amis qui tiennent les urnes, voilà l'essentiel pour un aspirant député. N'a-t-il pas sa majorité, on la lui fait. »Et les amis des simples candidats, de ceux qui, non pourvus, montent à l'assaut des sièges, s'indignent, courroucés et superbes, vexés surtout de ne pouvoir commettre les mêmes injustices. Leurs adversaires, partisans des députés sortants, ont les mêmes gestes véhéments pour stigmatiser « ces infâmes accusations ». Dans ce tohu-bohu, les plus sages, les détachés, témoignent d'une philosophie charmante. « Voyez-vous, me déclarent-ils, les deux

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement