Page 120

108

AUX ANTILLES

Je me disais cela en voyant tout à l'heure M. Gordon-Bennett à terre. Quelle distance entre un pareil homme et nous autres ! Une foule curieuse, respectueuse, l'entourait. Il n'en avait cure d'ailleurs. De vieilles filles anglaises récemment débarquées d'un paquebot en escale braquaient sur lui les objectifs indiscrets de leurs appareils. Elles l'importunaient visiblement. Mais tout cela n'est-ce point la marque, le cortège, les ennuis habituels d'une universelle célébrité ? Et cette célébrité n'est point illusoire, factice. Un matelot l'accompagnait portant un sac bourré de lettres et de dépêches qu'il allait jeter à la poste voisine. Gela évoquait la matérialité de cette puissance, témoignait de la vie intense, active dont cet homme se trouvait être le centre, des milliers d'existences qui gravitaient autour d'elle. Citoyen d'un pays libre, possesseur d'une immense, d'une colossale fortune, à la tête d'un journal le plus grand du monde, disposant à la fois de ces forces modernes les plus considérables qui soient : l'argent et la presse, commandant à la fois à la matière et à la pensée; malgré cela indépendant, pouvant promener à son heure, en toute liberté, en tout lieu, les fastes de sa souveraineté plus réelle, plus effective que celle d'un roi, que manque-t-il à un pareil homme pour jouer dans

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement