Page 119

LA DOMINIQUE

107

plus beaux sites de l'île, des plus escarpés, et des plus sauvages. Ce matin, à mon réveil, il fallut y renoncer. L'hivernage approche ; une pluie fine tomba toute la matinée. Hier déjà de gros nuages blancs la faisaient prévoir que les alizés accrochaient aux sommets lointains des montagnes bleues. Aujourd'hui, pour cette bourgade de Roseau, se produisit un événement sensationnel : l'arrivée sur rade du Lysistrata, un yacht blanc appartenant à M. Gordon-Bennett. Familier des Antilles (tous les deux ou trois ans il y vient hiverner),il débarque ici sans fatigue, sans effort, traversant les mers sur ce bateau superbe aux aménagements princiers. Les nègres témoignent pour lui d'une vive admiration. Mon boy ne l'appelle pas autrement que The greatest american mylord. Le contredire ce serait l'outrager. En prononçant ces paroles il semble pénétré d'une vénération superstitieuse. Dans les forêts obscures du Congo, devant les fétiches monstrueux dont ils ne comprenaient pas la puissance, ses aïeux devaient éprouver un vertige pareil, un saisissement analogue. Se trompe-t-il si grossièrement en définitive ? Et moi qui souris de cet engouement naïf, ne suis-je pas plus éloigné de la vérité ?

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Aux Antilles : hommes et choses  

Auteur : Robert Huchard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement