Page 16

348

HISTOIRE D'HAYTI. — 1801.

remplissait lui-même en France, ou, s'il l'avait remarqué, il avait d'abord affecté de ne voir en lui qu'un usurpateur vulgaire ; l'appareil qu'il donna à l'expédition qui devait opérer à Saint-Domingue la restauration des droits de la métropole, vint bientôt démentir ce dédain apprêté. Toussaint n'avait rien négligé pour que l'opinion que le gouvernement français prendrait sur son compte, lui ôtât tout désir de rien entreprendre contre lui, ou le mît dans la nécessité de déployer des forces considérables. Déjà, pour montrer à quel point il possédait l'empire sur ses affections particulières, il avait fait fusiller le général Moïse, son neveu, coupable en apparence, et comme il fut publié, « d'avoir par sa négligence laissé s'opérer une révolte dans le Nord, dont le commandement lui était confié » ; mais qui contrariait surtout son oncle dans l'affection que celui-ci témoignai t pol itiquement aux blancs. Ce t te exécution n'avait pas été la seule qui eût pu prouver au-dehors la rigueur introduite dans la discipline des armées noires; et celles qui avaient eu lieu, avaient en outre témoigné de la puissance morale que Toussaint s'était acquise sur l'esprit des siens, puisqu'aucune des victimes de ses arrêts n'en avait appelé ni à Dieu, ni aux hommes, et que tous avaient subi leur condamnation sans chaînes, sans gardes, et dans le respect du chef qui l'avait ordonnée.

Histoire politique et statistique de l' Ile d'Hayti, Saint-Domingue  

Auteur : James Barskett, M. Placide-Justin / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la doc...

Histoire politique et statistique de l' Ile d'Hayti, Saint-Domingue  

Auteur : James Barskett, M. Placide-Justin / Partie 2 d'un ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la doc...

Profile for scduag
Advertisement