Page 80

74

L'EMPIRE

COLONIAL

DE L'ANCIEN

RÉGIME

pays en effet était habité par des Indiens peu nombreux et inutilisables. Colons et soldats entreprirent de reconnaître l'intérieur du pays, toujours en quête d'ailleurs du fameux Eldorado. Ces explorations furent remarquables; souvent elles étaient le fait de simples sergents demeurés obscurs et qui firent des prodiges, étant donné le peu de moyens dont ils disposaient; l'un d'eux n o m m é La H a y e se distingua en 1729, par une reconnaissance particulièrement étendue. Des v o y a g e s de découverte plus importants étaient en même temps organisés : tel celui de La Condamine qui en 1743 remonta l'Amazone. La Guyane enfin intéressa toujours les savants et passait pour être le paradis des naturalistes. Peu à peu elle se développait au cours du x v i i i siècle. Elle était arrivée à compter 1.200 habitants blancs et 5.000 esclaves, et produisait des denrées coloniales en certaine quantité. On y avait introduit en 1716 le caféier qui venait de Surinam. La Guyane avait été ainsi la p r e mière des colonies françaises à connaître cette plante. Elle eut la chance d'ailleurs de traverser la période des guerres sans en souffrir. Enfin, sous Choiseul, sur l'avis d'anciens colons qui estimaient que l'on pouvait en tirer beaucoup plus, on décida de faire un effort. Une large publicité fut faite; on attira les Acadiens; bref 8.000 colons environ furent transportés au K o u r o u . Malheureusement, on n'avait rien préparé pour les recevoir; Cayenne feignait même d'ignorer la tentative. Pourquoi faut-il qu'il en soit toujours ainsi dans les colonies françaises? Sans aucun doute il faut y voir un effet du terrible individualisme des Français. e

Bientôt, les maladies se déclarèrent; les colons bien p o r tants ne voulurent pas se mettre au travail; la tentative échoua et ne servit qu'à bien établir le renom d'insalubrité du pays. Sur 11.000 colons transportés au total il en resta moins de mille. Choiseul cependant ne renonça pas; il fit de nouvelles tentatives sur d'autres points et faillit réussir à ranimer l'élevage. Malouet arrivé en 1766 alla voir ce que faisaient

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement