Page 72

66

L'EMPIRE

COLONIAL

DE L'ANCIEN

RÉGIME

irrita fort les noirs. Un nouvel arrangement dut intervenir en 1838, réduisant les indemnités prévues et reconnaissant purement et simplement l'indépendance d'Haïti, — c'était le n o m que l'île avait repris. Des paiements furent faits jusqu'en 1886. Pendant t o u t le xix e siècle, les noirs gardèrent la m é moire des événements de la Révolution. L'élite aujourd'hui apprécie mieux la culture française. Les missionnaires bretons maintiennent l'usage de la langue française; le clergé même est formé en France et les bons rapports de t o u t ordre ont repris; presque toute la production de café de Haïti, d o n t c'est aujourd'hui la principale richesse, vient en France. La Martinique et la Guadeloupe qui nous restaient, c o m p taient en 1816, 99.000 et 102.000 habitants. L'esprit d ' o p position d'avant la Révolution s'était atténué. Cependant la question des gens de couleur devait causer encore quelques troubles en 1823 à la Martinique. Quant à l'esclavage, il fut aboli en 1848, et les îles connurent encore à cette occasion quelques scènes de violences. La grande difficulté fut la réorganisation du travail. Les nègres devenus libres s'étaient en grand nombre installés sur des lopins de terre qui leur suffisaient pour vivre. L'amiral de G u e y d o n , gouverneur de 1853 à 1876 s'en préoccupa, et prit un arrêté qui réorganisait le travail et qui forma un véritable et remarquable c o d e ; une capitation était imposée aux noirs, de façon qu'ils fussent amenés à travailler au moins quelque temps pour s'en procurer le montant. On tenta d'autre part en 1852 d'importer de la main-d'œuvre africaine, recrutée librement, ou asiatique. Il v i n t surtout des Hindous et des noirs, mais la plupart ne firent que passer. Les Antilles avaient d'ailleurs perdu beaucoup de leur importance à tous les points de v u e . Le sucre, concurrencé par les sucres étrangers et par le sucre de betterave, ne jouait plus le premier rôle, et de ce fait l'exclusif perdait beaucoup de son intérêt. Le traité de 1860 entre la France

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement