Page 71

LES

65

AMÉRIQUES

des Anglais, il fit de réels efforts pour reconstituer les cultures, non sans rencontrer des difficultés de la part des mulâtres qu'il dut c o m b a t t r e ; il rappela même les colons; il sut prendre des accords commerciaux avec les E t a t s Unis et les Anglais de la Jamaïque et proclama enfin une constitution coloniale qui faisait de l'île une sorte de D o m i nion, et c'est ce qui le perdit. Saint-Domingue était un véritable royaume nègre, t o u t en restant dénommée « colonie faisant partie de l'Empire français ». Nous y avions des commissaires. Cependant après 1802, le premier Consul, mal renseigné peut-être, ne crut pas pouvoir s'accommoder de cet état de choses. On sait que dans sa pensée, les Antilles et Saint-Domingue devaient former la base d'un vaste domaine des Indes Occidentales, en m ê m e temps que le centre de l'expansion française dans ces régions. Cette conception s'accommodait mal de l'existence d'une république noire. Une expédition fut préparée pour reprendre l'île, expédition que c o m m a n d a le général Leclerc. Les Français eurent raison de Toussaint qui fut déporté en France, et des noirs; mais le climat décima bientôt nos troupes. E n même temps, le retour des anciens propriétaires, et l'attitude des soldats français qui profitèrent peut-être du désordre, provoquèrent un sourd mécontentement. L e rétablissement de l'esclavage devait y mettre le c o m b l e , et la révolte éclata dès la fin de 1802. Les noirs se rendirent maîtres de l'Ile après une guerre d'une férocité inouïe de part et d'autre. Leur chef Dessalines proclamait enfin l'indépendance en 1804. La colonie était ruinée, sa population noire était réduite de moitié, et surtout Saint-Domingue était perdue pour nous. Malouet en 1815 tenta vainement des pourparlers avec les noirs. E n 1824, Charles X prit une Ordonnance qui indemnisait les anciens propriétaires (sur les fonds de la colonie), et « concédait aux habitants actuels de la partie française de Saint-Domingue leur pleine et entière indépendance ». Les indemnités prévues dépassaient les ressources du nouvel E t a t et surtout le terme « concéder » COLONIES FRANÇAISES

5

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement