Page 54

48

L'EMPIRE COLONIAL D E L'ANCIEN

RÉGIME

de vouloir se créer « un royaume imaginaire peuplé de tous les banqueroutiers fainéants du pays ». Les marchands canadiens eux-mêmes lui étaient hostiles, redoutant vaguement une concurrence de cette Nouvelle France du Sud. La Salle parla franchement à Colbert, sut encore le convaincre, et une expédition fut décidée pour aller créer un port à l'embouchure du Mississipi. La Salle était n o m m é Gouverneur de la future Colonie; mais il allait être desservi par l'officier qui c o m m a n d a i t le navire de guerre de l'expédition: les équipages refusèrent d'abord de chercher les bouches du Mississipi, et bientôt même La Salle fut abandonné sur cette côte par les vaisseaux qui reprirent la mer. Il dut remonter par terre, et périt assassiné par deux de ses compagnons (1687). Il avait accompli la plus merveilleuse, la plus complète et aussi la plus féconde épopée. Car l'idée devait faire son chemin. Les fils d'un R o u e n nais, L e Moyne, qui avait immigré au Canada, devaient s'y dévouer. L ' u n d'eux, qui portait le n o m d'Iberville, et s'était signalé au Canada, présenta au Ministre un n o u veau projet d'expédition qui fut agréé. Il partit de France en 1698, mais ne put retrouver les bouches du fleuve, et s'installa dans la baie de Biloxi. D'Iberville é c r i v a i t : « Si la France avait une colonie sur ces côtes, elle y deviendrait en peu de temps p u i s s a n t e : un parti de 4 à 500 Canadiens ou autres serait plus que suffisant ». Il insistait pour q u ' o n s'installât en Louisiane, expliquant que, si on ne le faisait pas, l'Angleterre, en moins de cent ans, aurait conquis toute l'Amérique. Déjà, il se heurtait à une Compagnie anglaise qui envoyait des navires pour installer des Huguenots dans la vallée du Mississipi. D'autre part, les Espagnols occupaient la Floride à l'Est, le Mexique à l'ouest, et avaient tenté de s'opposer à notre installation. Une redoute fut cependant construite à l'embouchure du fleuve, et la reconnaissance de l'intérieur c o m m e n ç a . D'Iberville visita le beau pays des Natchez; L e Sueur, un de ses cousins, circulait de son côté. L'un et l'autre moururent à la tâche. La colonie naissante, réduite encore à la côte, eut à

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement