Page 49

LES

AMÉRIQUES

43

être reprise par le fondateur de la Louisiane, Cavelier de la Salle, un des plus grands Français de notre histoire coloniale; il en sera parlé à propos de la Louisiane. Quant aux conséquences du traité d'Utrecht, elles d e vaient atteindre plus durement les terres voisines que les établissements des rives du Saint-Laurent eux-mêmes. La baie d ' H u d s o n fut perdue d'abord. Puis ce fut le tour de l'Acadie. Celle-ci avait poursuivi sa destinée c o m m e une colonie isolée. C'était un pays riche, abondant en pâturages et en bonnes terres, où la pêche de la morue était une autre source de richesse. Ses fondateurs avaient réussi d'abord dans leurs entreprises agricoles, mais connurent bientôt des dissensions et des jalousies de toutes sortes. Cette colonie demeura d'ailleurs bizarrement livrée à elle-même, sans que l'on démêlât pourquoi. Aussi verra-t-on les Anglais, qui convoitaient cette côte, toujours à l'affût, s'en emparer à chaque o c c a sion favorable. Ils l'avaient fait occuper une première fois par un aventurier. Vainqueur à La Rochelle, Richelieu remit les choses en l'état en 1629 et créa une Compagnie dite « de la Nouvelle France et de la Coste d'Arcadie », en m ê m e temps qu'il faisait intervenir l'amiral Izaac de R a zilly. Razilly eut l'action la plus heureuse pendant trois années, mais mourut en 1735. Il s'était adjoint un h o m m e remarquable, d'Aulnay, qui fut réellement le fondateur de l'Acadie. C'est un des bons exemples que l'on peut donner d e l'action extraordinaire exercée par ces Français isolés. Réoccupée par l'Angleterre en pleine paix de 1654, après les troubles de la Fronde, la colonie nous fut rendue à l'occasion du traité de Bréda (entre l'Angleterre et les Provinces unies, en 1667). Lors de la prise en administration directe des colonies, l'importance stratégique de l'Acadie apparut soudain : « Il ne tient qu'à Votre Majesté, écrivait l'Intendant J . de Meulles, de jeter ici les fondements de la plus grande monarchie qui soit au m o n d e ». Il insistait sur les emplacements excellents qu'offraient les côtes pour de grands ports.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement