Page 46

40

L'EMPIRE

COLONIAL

D E L'ANCIEN

RÉGIME

les Anglais envoyaient sur la côte voisine des flots de dissidents religieux et qu'ainsi se créaient des colonies anglaises qui deviendraient pour les nôtres une menace des plus graves. Vint l'époque où Richelieu esquissa sa politique c o l o niale. Le développement des établissements anglais ne lui échappa certainement pas. Aussi, en 1627, en fondant la Compagnie des Cent associés, lui imposa-t-il l'obligation de transporter 4.000 colons en quinze ans; mais ces colons devaient être tous c a t h o l i q u e s : la France pratiquait là une méthode exactement inverse de celle de l'Angleterre. Les protestants sollicitèrent aussitôt l'intervention des Anglais au Canada, en même temps qu'ils les appelaient au secours de La Rochelle assiégée. Québec dut capituler. Mais la paix de Saint-Germain nous rendit notre colonie (1632), et Champlain revint, accompagné de l'amiral de Razilly que l'on retrouvera plus loin. Il se préoccupa d'étendre la Colonie et de fortifier plusieurs points en amont de Québec. Les colons malheureusement manquaient t o u jours. Quant aux indigènes, nous nous étions parfaitement entendus avec les Hurons; mais par là même nous nous étions aliéné les Iroquois, leurs ennemis, que nous devions avoir à combattre sérieusement à plusieurs reprises. Ce fut avec eux une guerre de guerillas, qui empêcha la colonisation de s'étendre; au milieu du xvii e siècle, la crise fut même-assez g r a v e : les Iroquois en vinrent à saccager et terroriser la vallée du Saint-Laurent. La colonisation prit un nouvel essor avec Colbert, et la fondation, en 1664, de la Compagnie des Indes Occidentales, qui engloba dans ses domaines la Nouvelle-France. L a colonie eut l'heureuse fortune de recevoir alors un Intendant, Jean Talon, qui y demeura de 1665 à 1673 et mérita d'être appelé le Colbert du Canada. Il avait tenté de mettre en exploitation les ressources du pays, les bois, les textiles, la potasse; il avait même créé une brasserie. Il se trouvait des Français éminents pour accomplir une œuvre personnelle, même dans la voie de la mise en valeur et jusque dans le domaine industriel.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement