Page 353

LES

GRANDS T R A V A U X

A L'ÉTRANGER

347

Au Brésil, Pernambuco (1909-1919), œuvre de la Société de constructions des Batignolles, Rio Grande do Sul (1909-1916) et Bahia (1919) dus à divers ingénieurs; Au Pérou, le port de Callao (1869-1875) concédé pour cinquante ans, et, à Arica, de nombreux appontements métalliques construits par M. Eiffel. Au Chili enfin, on peut mentionner les cales de radoub deTalcahuano. En Chine même, Port-Arthur a été construit par la Société de Fives-Lille. 11 est devenu, depuis la guerre russo-japonaise, la propriété du Japon. Dans le proche Orient, les Français ont construit : En Turquie, les quais de Constantinople (1890), les ports de Smyrne (1875-1880), de Beyrouth, d'Alexandrette; En Egypte, les ports d'Ismaïlia et de Port-Saïd, aux deux têtes du canal de Suez, qui font partie de l'entreprise et ont été créés en même temps; le grand brise-lames du port Est d'Alexandrie; En Grèce, les ports de Patras (1884-1890), de Salonique (18961904) exploité par une société concessionnaire, du Pirée, commencé en 1924. La Société des Ponts et travaux en fer et MM. Vitali ont en outre collaboré au canal de Corinthe. Enfin, en Europe proprement dite, on doit signaler : En Belgique, de très importants travaux maritimes au port d'Anvers, dus à l'entreprise Couvreux et Hersent; le port de Heyst, le canal de Gand à Terneuzen (1863-1888); En Espagne, le port de Bilbao; la grande digue extérieure du port de Valence (1902); Au Portugal, le port de Leixoes (1883-1894) et celui de Lisbonne (1887-1900) construit par MM. Hersent, et qui leur fut concédé jusqu'en 1908. Au moment de la reprise par l'Etat portugais, il fut créé un impôt qui fut appelé par le populaire « impôt Hersent »; il serait encore perçu, paraît-il, et désigné toujours de ce nom, quoique devenu sans objet. Le port de Madère est également de construction française; En Italie, d'importants travaux ont été effectués à Gênes et à Livourne; En Roumanie, nous avons construit le port de Constanza (1898). En Russie, le port de Reval (1913-1917). Enfin les très importants travaux du port polonais de Gdynia ont été concédés en 1924 à la Société de construction des Batignolles, MM. Schneider et C et MM. Hersent. Plusieurs de ces ports sont encore exploités par des sociétés anonymes françaises: c'est le cas de Rosario et de Bahia-Blanca (en Argentine), de Rio Grande do Sul (au Brésil). L'exploitation du port de Rio-de-Janeiro, construit par des Anglais, avait été ie

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement