Page 352

346

L'EMPIRE

COLONIAL

DE

LA FRANCE

MODERNE

en Chine ». Le tracé a été établi dans une région montagneuse très difficile et l'établissement de la ligne fait le plus grand honneur aux ingénieurs chargés de la construction. Le prix en a été élevé; mais elle traverse des terrains houillers et anthracifères dont elle écoule le charbon dans la grande plaine du Tchéli et jusqu'à Pékin et Tientsin; aussi l'exploitation en est-elle rémunératrice. La Compagnie exploite en régie pour le compte du gouvernement chinois. En Europe même de nombreuses lignes ont été construites soit par les soins de groupes financiers français, soit seulement par des ingénieurs français. La « Régie générale des chemins de fer » a joué dans ces entreprises un rôle particulièrement important. En Turquie la ligne dite Jonction Salonique-Constantinople, et les lignes de Smyrne-Aïdin, Smyrne-Cassaba, Moudania-Brousse sont en partie à capitaux français; le chemin de fer de DamasHamah et prolongements, construit par des Français, formait une société anonyme ottomane, qui depuis 1929 a été transfor mée en société anonyme française. Les « Chemins de fer orientaux » en Turquie d'Europe ont été également construits par des Français. Enfin, en Espagne, en Portugal, en Autriche même, plusieurs lignes ont été construites par des Sociétés françaises : les chemins de fer de Madrid à Saragosse, par la Maison Rothschild, les chemins de fer du Nord de l'Espagne par la maison Pereire; les lignes de Beïra-Alta et de Madrid-Cacerès par des groupes français; les chemins de fer autrichiens par la Maison Rothschild.

2° Les ports. Le rôle joué par la France dans la construction des grands ports est tout aussi important. Plusieurs maisons françaises y ont pris une part des plus actives, et en tout premier lieu M. Hildevert Hersent puis ses fils, et MM. Schneider et C . Un des plus remarquables exemples de ces travaux est le port de Rosario (en République Argentine), construit de 1902 à 1920 par MM. Hersent, la Société Schneider et C , et la Société concessionnaire (française). Celle-ci dispose de la concession pour quarante années et d'immenses travaux d'extension sont envisagés. En Argentine encore, le port de Mar del Plata (1910) et celui de Bahia-Blanca (Puerto Belgrano) (1913) ont été construits par divers groupes français. En Uruguay, le port de Montevidec. ie

ie

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement