Page 339

LE FRANÇAIS

EST-IL COLONISATEUR?

333

Nous ne nous sommes pas préoccupés davantage d'assurer le recrutement des magistrats coloniaux, par exemple. La section de la magistrature, à l'Ecole Coloniale, n'est pas encore parvenue à recruter le nombre de candidats annuellement prévu : une dizaine. Une dizaine, sur les milliers de licenciés que fabriquent nos facultés de droit. Ce travers se retrouve dans l'absence d'organisation matérielle. Tel peuple t o m b e dans l'excès contraire; soit, ne l'imitons pas, mais installons-nous convenablement : c'est une nécessité p o u r la santé de nos agents, et en même temps nous en imposerons davantage aux indigènes. Or il est classique de rencontrer un administrateur qui habite avec sa famille, sous les tropiques, une maison de planches couverte de tôle ondulée. Voilà des travers auxquels nous pouvons remédier et d'ailleurs de sérieux progrès se manifestent chaque j o u r en ces matières. Mais y a-t-il en nous, Français, de plus graves lacunes qui nous rendraient peu aptes à coloniser? Faut-il croire que le génie français, dont l'intellectualité est l'essence, n'est ni pratique ni réalisateur? L'emballement irréfléchi et le défaut de patience tour à tour, qui sont des défauts propres à notre tempérament, ont trop souvent il est vrai caractérisé notre action. Rien n'est plus curieux que de voir les Français décider a priori qu'ils s'établiront ici ou là. Après la perte des A n tilles, on songe à peupler la Guyane, sans avoir sérieusement étudié les conditions de vie dans le pays, et, chose plus grave, on y laisse arriver des milliers de colons sans prendre les dispositions indispensables pour les recevoir. E t quand nous éprouvons des difficultés, en partie du fait de notre imprévoyance, nous nous décourageons brusquement. C'est à la suite de l'échec de notre essai de colonisation au Maranhao, c'est-à-dire au Brésil, sous le climat le plus impitoyable du m o n d e , que Sully déclarait ne pas croire que les Français eussent « la persévérance, ni la prévoyance nécessaires » (pour coloniser).

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement