Page 332

326

L'EMPIRE

COLONIAL

D E LA FRANCE

MODERNE

sonnelle). Dans l'Afrique du Nord nous avons eu la chance de voir se joindre à nous d'autres populations latines qui, en Algérie t o u t au moins, se sont fondues avec les Français d'origine; le n o m b r e de ceux-ci est relativement restreint, malgré la proximité de l'Afrique du Nord et malgré les é v è nements exceptionnels qui au cours du x i x e siècle y sont conduit des colons de France. Il est évident que notre pays, d o n t la population ne s'accroît pas, est, pour coloniser, dans des conditions moins favorables que les États de l'Europe centrale, qui n'ont à offrir que des terres pauvres à une population constamment croissante. Ceci dit, il peut être utile de rechercher si le Français est ou n'est pas, par ses qualités et ses défauts, moins apte à coloniser que d'autres peuples. Il aime l'aventure cependant. Après la lecture de notre histoire coloniale, ce n'est plus à démontrer. Les explorations de l'Amérique du Nord, de la Guyane et du Brésil, n'offrent-elles pas mille exemples de ces romans d'aventures extraordinaires vécus par des Français exilés ? C'est le P. Marquette et d'Iberville, le fondateur de la Louisiane, et tous ces jeunes officiers ou marchands qui sont à peine connus et les égalèrent peut-être. E n Afrique noire, les voyages de René Caillié resteront des modèles inégalés d'explorations, entreprises par un jeune h o m m e livré à lui-même et sans aucun secours; les missions et les randonnées de nos officiers coloniaux, au travers du continent africain, ont offert plus récemment et pendant des années des exemples multiples de cet amour de l'inconnu. D'autres Français ont parcouru le Maroc, pays d'accès difficile, en raison du caractère des p o p u l a t i o n s : Segonzac et de F o u cault, et aussi cet extraordinaire explorateur qui ne voyagea pas, Mouliéras, mais qui envoyait dans le Maroc inconnu des indigènes intelligents et sûrs, et, se complaisant à les suivre en imagination, écrivit l'ouvrage le plus précieux que nous ayons eu sur le Rif. En Indo-Chine, il est banal de citer Doudart de Lagrée et Fr. Garnier; mais le p r o t o -

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement